Tenyo T-162 Credit Slasher

 Tenyo T-162 Credit Slasher
Toru Suzuki
1993

Examinable : No / Non
 
 Rarity : ★★★

Effect : 7/10
Design : 8/10
Quality and finish : Very good / Très bonne

Discontinued / Production terminée

English:
The Ultimate Credit Card Illusion This clever Tenyo magic trick came out in 1994 and was discontinued by Tenyo a long time ago. It's fun to use and a terrific close-up illusion. Borrow a spectator's credit card, drop it into the magical Credit Slasher box. Then cut it in two with the sword. Your audience sees the actual borrowed credit card and the sword moving through it at the same time. When the credit card is removed, it is completely unharmed. It states on the back of the package: Credit Slasher is one of the most diabolical magic tricks ever invented, and features a new magical principle that goes beyond illusion.

Development story:
The effects where a magician borrows an object to a member of the public to make a magic trick have always been popular, there is already a plethora of ideas using coins or banknotes and yet many designers are still looking for new ideas using such objects. As a designer for Tenyo I always looking for new objects of everyday life to invent a new effect and at this period the credit card has become an object used by all. It was therefore natural to try to use it for a magical effect. At this moment it was nevertheless difficult to find an effect never seen before because there were already many magicians who used credit cards in their routines, but most of these effect only work with the credit card of the magician. Toru Suzuki then worked on the theme of the magic trick with a credit card borrowed from a spectator and he came to think of a penetration effect where we could make the public think that is pierced through and through. It is with this thought that the idea of Tenyo "Credit slasher" was found.

Français:
Vous empruntez une carte de crédit à un spectateur et vous la placez dans la petite boîte ou il y a une fenêtre pour le moment fermée, à coté une petite épée est attachée. Vous prenez l'épée et vous transpercez la carte de crédit que vous coupez en deux de haut en bas. Vous ouvrez alors la fenêtre et les spectateurs peuvent clairement voir la carte de crédit empruntée qui est tranchée de haut en bas. Vous retirez l'épée et rendez la carte de crédit qui bien sur est intacte au spectateur. Un tour particulièrement ingénieux. Vous pourrez faire d'abord apparaitre la carte de crédit avec la deuxième version de l'effet "Billscape" puis présenter après "Credit Surprise" avec cette même carte de crédit décidément magique !

Histoire du développement:
Les effets ou un magicien emprunte un objet à un membre du public pour en faire un tour de magie ont toujours été très appréciés, il existe déjà une myriade d'idées utilisant des pièces de monnaie ou des billets de banque et pourtant aujourd'hui encore beaucoup de créateurs cherchent encore de nouvelles idées utilisant ce genre d'objets. En temps que créateur chez Tenyo je cherche toujours de nouveaux objets de la vie quotidienne pour inventer un tour inédit et à cette époque la carte de crédit est devenue un objet utilisé par tous. Il était donc normal d'essayer de s'en servir pour un effet magique. A ce stade il était pourtant difficile de trouver un effet encore jamais vu car il y avait déjà beaucoup de magiciens qui utilisaient des cartes de crédit dans leurs routines, mais le plupart de ces tours ne marchaient qu' avec la carte de crédit du magicien et pas une autre. Toru Suzuki a alors travaillé sur le thème d'un tour avec une carte de crédit empruntée au spectateur et il est venu à penser à un effet de pénétration ou on pourrait faire croire au public que celle ci est transpercée de part en part. C'est avec cette réflexion que l'idée du tour "Crédit Slasher" fut trouvée.


1 comment:

  1. Malgré un bon mécanisme, on se doute vite, car c'est généralement la 1ere idée qui vient à l'esprit, que le bout de lame qui se déplace le long de cette boîte plus que douteuse n'est pas la même. La construction est bonne mais l'idée très moyenne.

    ReplyDelete